Le forum de Geotamtam
Espace de discussion de la communauté des géographes francophones

Accueil » Diffusion » Liste Géotamtam » [geotamtam] Et un amendement pour la suppression de la CPU, non ?
[geotamtam] Et un amendement pour la suppression de la CPU, non ? [message n° 2846] Thu, 06 June 2019 21:25
Anonyme
Courriel posté par Jean Rivière







Cher.e.s collègues,


Je vous fais suivre ci-dessous un texte qui vient d'être diffusé
par l'ASES (l'association des sociologues de l'enseignement
supérieur) et qui propose de décentrer le regard : plutôt que de
se poser la question de la légitimité des sections CNU (que la CPU
propose de supprimer si cela vous a échappé, tout comme la
référence au temps de référence de 192h qui relèverait de l'ancien
monde, ce qui n'est d'ailleurs pas sans lien avec les informations
inquiétantes évoquées par Hovig
Ter Minassian sur cette liste concernant les cours en
"présentiels" à Tours, à Nantes c'est aussi au programme de nos
technocrates dans les prochaines années...
), si on se
posait celle de la légitimité de la CPU ?


A quand une telle réaction du côté des géographes pour emboiter
le pas à nos collègues sociologues ? D'ailleurs je n'ai pas vu non
plus de réactions du côté de notre discipline pour dénoncer le
niveau dramatiquement bas des postes d'enseignants-chercheurs mis
au concours cette année (seulement une petite dizaine de postes de
MCF en section 23), et l'immense gâchis que cela représente pour
toute une génération de jeunes chercheur.e.s.


Bien à vous,


---
Jean Rivière
Maître de conférences
UMR "Espaces et sociétés" 6590 CNRS
Institut de Géographie et d'Aménagement de l'Université de Nantes



-------- Message transféré --------
cellpadding="0" border="0">


















Sujet :
[ancmsp] Et un amendement pour la suppression de la CPU,
non ?
Date : Thu, 6 Jun 2019 18:46:32 +0200
De : ASES Ass Sociologues Ens. Sup.
<contactases@gmail.com>
Pour : diffusion@listes.ancmsp.com







align="center">Pourquoi pas cette autre proposition
d’amendement ?


align="center">Bonne soirée, 


Le CA de l’ ASES

align="center">Et un amendement
pour la suppression de la CPU,
non ?


class=""> 


style="text-align:justify;text-indent:35.4pt"> style="font-family: Georgia, serif;" class="">Au
moment où l’on reparle de l’utilité du CNU (Conseil
national des universités)
dans le recrutement et le fonctionnement des carrières
universitaires avec un
nouvel amendement visant à le supprimer href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tn1"
name="_ftnref1" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> class="MsoFootnoteReference"> style="font-size: 12pt;" class="">[1],
il nous semblait utile de
braquer le projecteur sur un vrai problème : non pas
le CNU mais la CPU (Conférence
des patrons… pardon des présidents d’université).


style="text-align:justify;text-indent:35.4pt"> style="font-family: Georgia, serif;" class="">Tandis
que le CNU est composé de pairs élus et nommés qui
examinent les dossiers de
potentiels futurs collègues ainsi que des titulaires,
selon des critères
pluriels et publics, dans un cadre national et selon
des procédures collégiales,
que fait la CPU ? N’est-il pas temps de dresser le
bilan des actions de
nos chers « patrons » ?


style="text-align:justify;text-indent:35.4pt"> style="font-family: Georgia, serif;" class="">Après
avoir, pour la grande majorité d’entre eux, appelé de
leurs vœux la sacrosainte
« autonomie » des universités, autrement dit la
gestion locale de la
misère, voici quelques illustrations récentes de leur
apport à la communauté
universitaire :


style="font-family: Georgia, serif;" class="">- ils
ont soutenu la mise en œuvre d’une
politique publique discriminatoire dans l’ESR href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tn2"
name="_ftnref2" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> class="MsoFootnoteReference"> style="font-size: 12pt;" class="">[2],
tournant ainsi délibérément
le dos aux obligations de service public de
l’enseignement ;


style="font-family: Georgia, serif;" class="">-
certains d’entre eux (faut-il fournir une
liste nominative ?) continuent à précariser leurs
personnels, trahissant
leurs promesses réitérées (mensualisation des revenus
toujours pas obtenue,
contrats de travail bonne et due forme inexistants…),
et se comportent donc
comme des employeurs-voyous (probablement inspirés en
cela par leur
collaboration avec leurs amis et alliés du MEDEF, en
particulier depuis les
accords cadre MEDEF/CPU du 23 novembre 2010 href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tn3"
name="_ftnref3" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> style="font-family:"Georgia",serif;mso-fareast-font-family: "Times
New
Roman"; mso-bidi-font-family:"Times
New Roman";mso-fareast-language:FR" class=""> class="MsoFootnoteReference"> style="font-size: 12pt;" class="">[3] style="font-family: Georgia, serif;" class="">) style="font-family:"Georgia",serif;mso-fareast-font-family: "Times
New Roman"; mso-bidi-font-family:"Times
New Roman";mso-fareast-language:FR" class=""> ;


style="font-family: Georgia, serif;" class="">- ils
ont soutenu et continuent à soutenir
publiquement tout ce qui va à l'encontre du statut des
enseignants-chercheurs, dans
leurs recrutements comme dans leur avancement de
carrière, et préconisant de
facto
 un système opaque, inégalitaire et de
médiocre qualité ;


style="text-align:justify;text-indent:35.4pt"> style="font-family: Georgia, serif;" class="">Ainsi,
la CPU dans son expression publique et dans ses
composantes les plus en vue ne
cesse de trahir les valeurs, les modes de
fonctionnement et la qualité du
service public de l’Enseignement supérieur et de la
recherche.


style="text-align:justify;text-indent:35.4pt"> style="font-family: Georgia, serif;" class="">Pour
la qualité des recrutements, pour l’amélioration des
conditions de travail des
personnels de tous statuts, pour une véritable
autonomie des enseignant-e-s
chercheurs et pour que cesse une politique
discriminatoire dans la poursuite
des études, pourquoi ne pas demander la suppression de
la CPU ?!


style="font-family:"Georgia",serif" class="">  class="webkit-block-placeholder">






href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tnref1"
name="_ftn1" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> class="MsoFootnoteReference">[1]
href="https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/06/03/le-d ebat-sur-le-recrutement-des-enseignants-chercheurs-est-de-re tour_5470743_3224.html"
class="" moz-do-not-send="true">https://www.lemonde.fr/societe/articl e/2019/06/03/le-debat-sur-le-recrutement-des-enseignants-che rcheurs-est-de-retour_5470743_3224.html class="">


 




href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tnref2"
name="_ftn2" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> class="MsoFootnoteReference">[2]
href="https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/communique-de-pre sse/2019/01/parcoursup-le-defenseur-des-droits-dans-deux-dec isions-recommande-plus"
class="" moz-do-not-send="true">https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/ communique-de-presse/2019/01/parcoursup-le-defenseur-des-dro its-dans-deux-decisions-recommande-plus class="">


 




href="applewebdata://FDA6D2C8-62FA-4D9E-84AA-0BC68197A28C#_f tnref3"
name="_ftn3" title="" class=""
moz-do-not-send="true"> class="MsoFootnoteReference"> class="MsoFootnoteReference">[3]
href="https://histoiresduniversites.wordpress.com/2010/11/26 /insertion-provocation-de-la-cpu/"
class="" moz-do-not-send="true">https://histoiresduniversites.wordpre ss.com/2010/11/26/insertion-provocation-de-la-cpu/ class="">


 








--

--










Fil précédent : [geotamtam] [reseau.acdd] Ingénieries(s) de la transition : performance, décision, processus Mardi 11 juin 2019 Prochaine séance Atelier "Habiter la transition" (ACDD)
Fil suivant : [geotamtam] AAC - Croiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l'intérprétation - 18 octobre 2019 - ENS de Lyon
Aller au forum :
  


Heure actuelle: Thu Jun 20 11:07:00 CEST 2019